Présentation

Notre élevage

C'est au coeur des Monts du Lyonnais, à Aveize, que nous avons décidé de nous lancer dans l'aventure petit basset griffon vendéen. Passionnés de chasse, nous souhaitions posséder des chiens aussi passionnés que nous, requérants, gorgés, broussailleurs et capables de pousser le capucin pendant plusieurs heures. Notre plaisir est d'élever, éduquer, dresser et chasser avec nos petits courants préférés. Notre gibier de prédilection est le lièvre. Mais il nous arrive de débusquer de temps à autre un lapin, et beaucoup plus rarement la bête noire. Le but de notre petit élevage est de tenter d'obtenir une lignée de chiens qui se rapproche au plus près de notre philosophie du petit basset et de son utilisation.


                                                                                                                Bertrand et Joffrey


Le Petit Basset Griffon Vendéen

Il fait partie du groupe 6, et comme son nom l'indique, c'est un chien courant de petite taille. C'est un chasseur passionné, parfois têtu, mais avec une éducation dès son plus jeune âge, on pourra faire de lui ce que l'on veut. Spécialiste du lapin certes, aucun autre gibier ne lui résiste! On peut l'utiliser seul ou en couple, mais c'est en meute qu'il exprimera toutes ses qualités propres à lui. Généralement, c'est un chien lanceur et meneur, mais il arrive qu'il rapproche. Ses séquences de chasse ne sont pas aussi longue que celle des grandes races, mais cela permet d'avoir l'avantage de pouvoir chasser sur un territoire assez restreint.

La chasse avec nos petits basset

Si aujourd'hui il est un style qui tend à se développer, pour ne pas dire une mode, c'est bien la créance! Nombreux sont les forums et les articles de magazines spécialisés qui traitent largement de ce sujet. De plus si on consulte les annonces d'un site marchand bien connu, on pourrait croire que la France regorge de chiens créancés, voix uniques... Est ce le reflet de la réalité? Nous vous laissons le soin d'y réfléchir. Nous respectons beaucoup les vrais passionnés (plutôt rares) qui utilisent et sélectionnent leur meute sur une seule voix. Nous savons l'investissement et le travail que cela représente. Notre choix personnel est celui de la chasse avant tout! Non pas que le petit basset ne soit pas un chien créancable, mais c'est un chien tellement polyvalent, pourquoi le priver ? et pourquoi nous priver?? Ces derniers nous donne toujours autant de plaisir que ce soit derrière un lièvre, un renard, un chevreuil... Doit on rougir si on entend nos petits bourrus s'égorger sur la voie d'une compagnie de perdrix venue s'abriter au milieu du champ de maïs?! Pour ma part, je ne crois pas. Leur instinct les guide, nous les écoutons, les suivons, et si St Hubert est avec nous, nous les servons. Nous sommes chasseurs, les chiens sont notre passion. Nous nous régalons toute la saison et sur tous les gibiers. La chasse est une liberté et l'espèce du gibier chassé ne doit pas être une frontière. Nos Monts du Lyonnais sont bien pourvus en nombre et en espèces de gibiers. Nos bassets n'ont que l'embarras du choix. Nous leur demandons seulement de chasser ensemble (en meute), le mieux possible l'animal choisit/trouvé et de ne pas en changer au cours de la menée. Le dressage et l'éducation doivent être quasi parfaits ! Les chiens s'ils peuvent choisir de chasser l'animal qui leur plaît, ils doivent néanmoins obéir! C'est à dire un rappel impeccable. Ils doivent s'arrêter si on leur demande, à la voix si nous sommes sur la menée et à la corne à distance pour les mieux éduqués. Pas de chien qui vous fuit, vous évite, vous contourne pour mieux reprendre la menée. Un "stop" franc et clair, et le chien se couche sans bouger. Ainsi la chasse peut être contrôlée. Vous l'aurez compris, le PBGV est fait pour chasser. A tous les territoires et à toutes les espèces il peut s'adapter. Son éducation si elle faite très jeune est plutôt aisée. Nous chassons tout gibier mais il est possible de le spécialiser. Ainsi il peut convenir à tous les chasseurs et à toutes les exigences. On ne peut pas lui demander de chasser comme une autre race. Il ne rapprochera pas comme le gascon et ne collera pas la voix comme le petit bleu, mais tout simplement il chassera!! Il faut le prendre comme il est, le laisser exploiter et exprimer toutes ses capacités. Il vous suffira alors de savourer et d'écouter sa jolie gorge résonner. Amis chasseurs, choisissez le PBGV et vous serez comblés!

Copyright © 2014. Tous droits réservés."Diable à la campagne, ange à la maison"